Écrit par 
Margot GUÉRIN

LE TRAVAIL D’UN GRAPHISTE FREELANCE; TARIFS ET FONCTIONNEMENT

Publié le 
13 décembre 2022

Vous vous êtes peut-être demandé comment un graphiste fixe ses tarifs?

Pourquoi sont-ils (si) élevés? Ou encore, si la prestation sera à la hauteur de la facturation?

Quoi de plus légitime que de se poser ces questions dans le cadre d’une demande de prestations externes pour votre entreprise. Ces questions sont d’autant plus légitimes dans la mesure où vous souhaitez que votre projet se réalise dans des délais définis, de manière qualitative, à un prix qui vous semblera raisonnable.

En tant que prestataire de services spécialisée dans le graphisme, j’ai la chance de pouvoir exercer un métier passion. Pour exercer cette activité en libéral, le travail que je fournis à mes clients mérite d’être rémunéré à sa juste valeur.

Cet article est l’occasion pour moi de vous expliquer et de vous faire comprendre la tarification d’un prestataire externe.

Tout d’abord, voyons ensemble le démarrage de toutes prestations graphiques. Vous découvrirez que mon travail ne se résume pas uniquement à vendre un logo, un site ou une affiche.

1 ) La recherche artistique

  • Pistes de recherches et inspirations
    Lorsque vous faites appel à un graphiste freelance, il  démarrera son travail par l’écriture d’un brief client. Après avoir validé le brief ensemble, la recherches des pistes artistiques commence. Ces recherches consistent à effectuer une veille créative; éléments graphiques, couleurs, typo, visuels, formats, etc. Une veille concurrentielle est également envisagée afin d’établir un panel des supports de communication existants sur le même secteur d’activité que le client.
  • Essais, ébauches, croquis
    Pour vous fournir une proposition graphique, le freelance réalise plusieurs essais au crayon ou sur les logiciels de création. Cette étape de tests requiert du temps pouvant varier de manière importante en fonction du projet client. En effet, l’objectif est de vous proposer le résultat le plus satisfaisant possible. Ainsi, l’imagination peut-être infinie et nécessitera un temps de travail non négligeable.

2 ) Le temps passé

  • Premier rendez-vous
    Dans le cadre d’un nouveau projet client, un rendez-vous est indispensable. Qu’il se fasse autour d’un café ou bien par téléphone, l’entretien déterminera vos attentes et permettra au graphiste de lister les supports à créer, d’envisager un planning et d’estimer le coût de la prestation.
  • Devis, contrat et factures
    Il n’est pas rare qu’un freelance endosse différentes casquettes au sein de son entreprise individuelle. Notamment, celles du comptable et du gestionnaire administratif. Ce temps consacré à la rédaction d’une offre tarifaire est une étape importante dans la mesure où le freelance doit anticiper les différents écueils à la réalisation du projet. Il doit aussi pouvoir calculer un montant global qui inclue les coûts secondaires. Enfin, pour les projets où les supports sont variés et pour lesquels un travail d’équipe est envisagé, le freelance rédige un contrat stipulant les modalités de déroulement du projet.
    À la fin de chaque projet, une facture de solde est envoyée au client. En cas de retard de paiement, le freelance doit consacrer du temps à la relance client.

  • Ajustements
    Au cours de chaque contrat se produit des allers-retours d’e-mails et d’appels téléphonique. Par exemple, si le client souhaite apporter des changements, des modifications ou des corrections à une proposition graphique le freelance consacrera à nouveau du temps pour travailler sur une deuxième proposition.
    Le nombre d’allers-retours est généralement énoncé dans les modalités du contrat ou du devis pour respecter les limites de temps de travail. Lorsque ce nombre dépasse celui stipulé  dans le contrat alors cela peut faire l’objet d’une facturation supplémentaire.

  • Création
    La création est le domaine d’activité principal du graphiste et pour lequel ses compétences sont certaines. Ce temps de création fluctue selon la nature de la mission et de sa complexité. Ainsi, l’exécution d’un projet client dépendra du temps nécessaire à la création de chaque graphiste.

  • Préparation des fichiers
    Vous avez validé le travail que le graphiste vous a fait parvenir ? Parfait ! Le projet touche à sa fin. Mais notre travail n’est pas terminé pour autant. Nous consacrons du temps à la dernière étape qui consiste à exporter les fichiers en haute définition pour l’imprimeur ou bien à la mise en ligne d’une prestation. Selon les projets, le client peut demander au graphiste de gérer le suivi des impressions.

3 ) Les charges d’un entrepreneur

Vous n’êtes pas sans savoir que des charges s’appliquent automatiquement aux entreprises. Il en est de même pour un freelance. En poursuivant la lecture, vous comprendrez mieux la teneur des tarifs d’un graphiste freelance et qu’ils ne sont pas si élevés qu’ils en ont l’air.

  • Charges fixes

    Licence Suite Adobe, indispensable pour un graphiste 69€ /mois

    Abonnement internet : de 19€ à 40€ /mois

    Forfait mobile : entre 10€ et 30€ /mois

    Souscription mutuelle et prévoyance santé : entre 30 et 120€/mois

    Souscription à une responsabilité civile professionnelle : environ 20€ /mois

    La CFE (Cotisation Foncière des Entreprises) : varie entre 260€ et 2 200€

    Certains freelances font le choix de travailler au sein d’un espace de travail : dans un bureau privé ou en coworking. En fonction des régions, le tarif de la location varie entre 60€ et 3 000€ /mois.

  • Charges variables

    Tout travailleur indépendant s’acquitte de cotisations sociales qui varient en fonction du statut juridique. Dans mon cas, ces cotisations sociales et fiscales sont déduites à hauteur de 22,2% de mes recettes BNC (Bénéfices Non Commerciaux). Elles sont estimées entre 35 et 50% pour une EURL, par exemple.

    En tant qu’auto-entrepreneurs nous devons l’impôt sur le revenu dont le taux dépend de l’activité exercée. Dans mon cas d’activité libérale je verse 2,2% de mes recettes par mois.

    Elle permet aux indépendants de cotiser pour la formation professionnelle et de bénéficier de droits à la formation : 0,2%

    Pour se faire connaître en tant que freelance, différentes solutions se présentent à nous. Me concernant, j’adhère à un club entrepreneurs : entre 40€ et 2 000€ l’année.

    Il est souvent l’outil le plus utilisé et indispensable aujourd’hui’hui pour se faire connaître en ligne : c’est le site web. Le coût d'un hébergement avec achat d'un nom de domaine est estimé à partir de 90€ /an.

4 )  Le temps non facturable

Travailler en freelance c’est consacrer son temps et son énergie à prospecter, à communiquer et à se faire connaître en développant son réseau professionnel. Ces taches font parties du quotidien d’un entrepreneur. Elles ne sont pourtant pas rémunératrices.

Par ailleurs, comme tout le monde, le freelance prend des vacances. Pour partir sereinement en vacances, il doit anticiper sa trésorerie.

Contrairement à un salarié, le freelance n’a ni congés payés, ni assurance chômage, ni indemnités de licenciement, ni prime.

C’est pourquoi, le chiffre d’affaires d’un freelance ne s’établit pas simplement en multipliant son tarif journalier par 30 jours.

5 ) La valeur ajoutée d’un travailleur indépendant

  • Le conseil
    Tout graphiste soucieux de vous livrer une prestation de qualité vous écoute et vous guide, vous conseille, cherche des solutions adaptées pour répondre au mieux à votre demande. Ces conseils ne sont pas gratuits puisqu’ils font partis du devis. Ils représentent le niveau d’expertise d’un bon professionnel.

  • Le sur-mesure
    Tout graphiste professionnel vous livrera une création personnalisée afin que l’image de votre entreprise soit remarquable et différente de la concurrence. Ainsi, son objectif est de vous livrer des supports uniques.

  • L’expertise
    Tout graphiste possède ses propres compétences, son niveau d’études, ses années d’expérience acquises lors des précédents postes, des précédents projets clients et des formations suivies. Ainsi, la valeur est le paramètre que vous apportera le professionnel.
  • La disponibilité
    Tout bon graphiste doit se rendre disponible et réactif à votre demande pour établir un lien de confiance. La confiance est l’un des leviers qui garantit le bon déroulement du projet.

6 ) Les paramètres qui influent sur ses tarifs

  • La situation géographique
    Un freelance qui travail depuis son logement à Nantes et un autre situé dans le limousin ne factureront pas le même tarif. Les prix sont plus élevés en agglomération que dans les zones rurales.

  • L’expérience
    Comparez un freelance avec 20 ans d’expérience et un freelance junior et vous verrez forcément une différence de tarif. Le tarif de base lorsqu’un freelance démarre son activité se situe à partir de 300€ la journée. Plus l’expérience grandit plus le tarif évolue à la hausse (400 à 500€ par jour voir plus chez certains graphistes).

  • La conjoncture économique
    Certains événements peuvent se répercuter sur le tarif d’un freelance. En effet, une inflation élevée telle que connaît la France depuis 2022 peut être une des raisons qui incitent certains travailleurs indépendants à revoir leurs tarifs afin de palier à la hausse généralisée du niveau de vie.

Un graphiste freelance fixe le prix de ses prestations en fonction de la valeur qu’il apportera au projet, de ses charges professionnelles et de son niveau d’expertise.

Non, les tarifs ne sont pas fixés à la tête du client. Non, un graphiste ce n’est pas « cher ».
Simplement, la communication est un poste pour lequel il est nécessaire d'accorder un budget à part entière dans l'objectif d'assurer le développement de l'entreprise, de la rendre visible auprès de ses cibles et de faire la différence face à ses concurrents.

Vous souhaiteriez être accompagné par le studio Moga ?
Vous aimeriez savoir comment et à quel prix ? N’hésitez plus !
Un appel, un devis ou une rencontre ne vous engage en rien
à part vous permettre d’avancer dans votre projet 🙂

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

linkedin facebook pinterest youtube rss twitter instagram facebook-blank rss-blank linkedin-blank pinterest youtube twitter instagram